Accueil anne à cheval
Grendelbruch - Struthof 16-10-2007

Itinéraire:
Grendelbruch - baraque des Boeufs - ancienne chambre à gaz - Struthof - Grendelbruch

Intérêt: Difficulté:
Parcours interessant surtout pour les passionnées d'histoire: de nombreux vestiges de la 2e Guerre Mondiale, certains peuvent être visité (camp du Struthof et ancienne chambre à gaz). Pas de difficultés si ce n'est un chemin un peu encombré par des souches et de la végétation qui nous ont obligé à mettre pied à terre sur quelques mètres.
Carte des balades

Description

Le soleil brille ce matin d'automne ! Je confirme à Christine ma venue pour une balade en direction de l'ancien camp de concentration du Struthof.

Grimpette en van jusqu'au Hohlaeger, sur les hauteurs de Grendelbruch (attention ca grimpe, vaut mieux avoir un vehicule tracteur assez puissant !!). On peut se garer tout le long de la route qui mène à la maison forestiere du Hohbuehl, le bas coté de la route est large. Nous nous somme arreté à la hauteur de la source capté, devant la baraque du club de ski.

De la nous partons pour le GR 532 (rectangle jaune), puis la route de Birley jusqu'à la baraque des Boeufs. Ces grands chemins forestiers nous permettent de faire de jolis galops et donc de "bien avancer". Nous devons à présent mettre pied à terre en raison de souches et de végétations qui encombre le sentier en pointillé perpendiculaire à la baraque des boeaufs, mais ca passe. Au bout de quleques kilomètres, je suis interloquée par une "masse" un peu lugubre qui surgit au travers des arbres : c'est un mirador du Struthof, nous sommes arrivés en contre-bas du camp. Nous continuons le chemin qui débouche sur la route macadamée. Nous laissons le camp derrière nous et descendons en direction de l'anicenne chambre à gaz. Par "chance" cette dernière est ouverte à la visite. Nous attachons les chevaux aux garde-corps de la chambre à gaz et faisons la visite en queques minutes. Pas très gai... mais la visite à le mérite de nous interpeller sur les attrocités que l'"homme" peu commettre.... Cette chambre a gaz était à l'origine une annexe de l'hôtel situé juste en face, et qui faisait office de salle de bal, cantine et remise (dans les années 30 le lieu était une station de sports d'hiver). Elle a été "ré-aménagée" en chambre à gaz en 1943 et servi à 15 reprises dans le but de fournir des cadavres pour des expériences médicales réalisées par les médecins SS.

Nous reprenons la direction du camp du Struthof où nous longeons la villa Erhet, l'ancienne maison du général Kramer, le commandant du camp. Nous nous arretons queqlues minutes devant l'imposant portail de l'entrée du camps, par lequel transite de nombreux scolaires venus avec leur profs d'histoire. De la on a apperçoit l'ensemble du camp. Quasiement tous les baraquements des déportés ont été détruits en 1954 à la demande du préfet du Bas-Rhin (sans doute pour faire passer sous silence cet épisode peu glorieux), il ne subsiste que leur matérialisation au sol par un terrassement en stabilisé, mais bien d'autres éléments du camp sont toujours là. Nous reprenons notre route en direction de Grendelbruch en laissant derrière nous l'imposant Mémorial national de la déportation.

Une balade intéressante sur les traces de l'histoire.


 Parking van:
Devant la maison du club de ski, au lieu-dit Hohlaeger, au niveau de la source captée (fontaine en rondin de bois), le bas coté de la route est très large. Possibilité de faire demi-tour devant la source captée.
Carte des balades
Le camp du Struthof
Le camp du Struthof